[Appel à communications] Corps handicapés, corps mutilés dans la BD

Appel à communications -Les rencontres d’Angoulême
Les corps handicapés et les corps mutilés dans la bande dessinée.
Dans le cadre de la quatrième édition des rencontres d’Angoulême, co-organisées par l’Université de Poitiers (MSHS, Criham, Forell…), la CIBDI, le Pôle Image Magelis, avec la participation de l’EESI, le CPER INSECT, Grand Poitiers, Grand Angoulême, Région Nouvelle-Aquitaine.

Date limite de réponse à l’appel : 5 mai 2017
Langues : français
Modalités de soumission: Les propositions de communication (12 à 15 lignes) ainsi qu’une courte notice bio-bibliographique sont à adresser à Frédéric Chauvaud, Denis Mellier et Catherine Mâle.
Contact : frederic.chauvaud[at]univ-poitiers.fr; denis.mellier[at]univ-poitiers.fr et catherine.male[at]univ-poitiers.fr
Calendrier: Colloque à Angoulême les 29 et 30 novembre et 1 décembre 2017. Les organisateurs prennent en charge l’accueil, l’hébergement, les repas et la publication des actes sous la forme d’un véritable livre.

En dehors des monstres, des zombies et autres morts-vivants, la BD célèbre pratiquement depuis ses origines les corps athlétiques et sensuels, magnifiés par le talent de dessinateurs venant d’horizons très différents. La musculature du Tarzan de Burne Hogarth s’étale de case en case de 1937 à 1950, la beauté érotisée de Barbarella, crée par Jean-Claude Forest, fait la conquête du lectorat dès 1962. Depuis, toutes sortes de personnages de papier, à la beauté insolente ou au physique impressionnant  ont vu le jour. Mais il existe d’autres représentations corporelles moins visibles. Les corps handicapés ou mutilés se retrouvent dans les récits graphiques traitant de la guerre. Les nombreuses planches produites par Tardi figurent assurément parmi les plus hallucinantes, mais les bandes dessinées mettant en scène la guerre civile espagnole, les conflits dans l’ex-Yougoslavie ou encore le génocide au Rwanda ont apporté toutes sortes de contributions à la présence d’un corps malmené, amputé, rendu infirme. La bande dessinée « historique » dont l’action se situe dans l’Antiquité ou au Moyen-äge compte de nombreux corps atrophiés, dont les membres ont été tordus ou coupés. La science fiction a fait un sort aux bas-fonds, aux espaces interlopes, aux lieux marginalisés accueillant des corps handicapés et mutilés. Mais d’autres genres et univers graphiques n’ignorent pas les corps estropiés et défigurés.

Lire la suite

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

[Appel à communications] Les novellisations pour la jeunesse

Appel à communications, Colloque international
Les novellisations pour la jeunesse : nouvelles perspectives transmédiatiques sur le roman pour la jeunesse

Date limite de réponse à l’appel : 1 juin 2017
Langues : français
Modalités de soumission: Les propositions de communication en français comprendront un titre, un résumé de cinq mille mots maximum, ainsi que six mots clés, et une notice biographique de cent mots maximum. Les propositions sont attendues pour le 1er juin 2017, par courriel envoyé à Benoît Glaude et Laurent Déom.
Contact : Benoît Glaude (benoit.glaude [a] uclouvain.be) et Laurent Déom (laurent.deom [a] univ-lille.fr)
Calendrier: Colloque à Louvain-la-Neuve (Belgique) le 10 et 11 mai 2018.
La question de l’adaptation ouvre un champ d’investigations déjà largement arpenté par les chercheurs en littérature de jeunesse. Cependant, un corpus d’adaptations, aux proportions massives dans l’édition contemporaine, reste peu fréquenté par eux : celui des novellisations pour la jeunesse.

Par « novellisation » (ou « novélisation »), on entend la transposition en nouvelle ou en roman d’une œuvre apparue dans un média non littéraire, qu’il s’agisse déjà d’une adaptation ou bien d’une œuvre originale. Il s’agit de textes littéraires, avec ou sans illustrations, qui paraissent dans des formats variables : livre de poche, album, magazine, Web, etc. On en trouve, à destination des enfants, dès les origines de l’ère médiatique, mais le phénomène éditorial atteint aujourd’hui des proportions jamais vues.

Ce colloque fournira la première occasion de travailler spécifiquement sur ces novellisations, prises au sens large, c’est-à-dire les adaptations transmédiatiques depuis divers médias (autres que la littérature) vers le roman pour la jeunesse.

Lire la suite

Publié dans Appel à communications | Laisser un commentaire

[Appel à communications] Les frontières de l’image

Colloque – Les frontières de l’image

Date limite de réponse à l’appel : 15 avril 2017
Modalités de soumission:
La proposition livrée en fichier attaché (titré « nom de l’auteur_images_2017 ») aux formats rtf, docx ou odt, sera composée :
-D’un titre provisoire
-Du projet de communication de 5 à 10 lignes maximum
-Du rappel des travaux de l’auteur en lien avec le sujet proposé.

Contact : frontières.images@gmail.com
Organisateur : CRESEM (Perpignan)
Calendrier: Colloque à Perpignan les 6 et 7 septembre 2017.

En partenariat avec le nouveau Centre International du Photojournalisme (CIP) basé à Perpignan, pendant le festival International du Photojournalisme Visa pour l’image et dans une réflexion plus vaste portée par une équipe de chercheurs du CRESEM de l’Université de Perpignan Via Domitia sur les rapports entre images et textes, nous proposons un premier colloque qui a pour objet de questionner « les frontières de l’image ». Cette rencontre se veut fondatrice d’une série de conférences, de colloques et d’un programme de recherche. Elle vise à confronter les approches méthodologiques scientifiques et l’expérience des professionnels.
Au cœur du rapport entre frontières et images, se noue un dialogue entre disciplines : sciences de l’information et de la communication, histoire de l’art, sciences de l’éducation, littérature, esthétique…

Les communications doivent répondre à l’un des quatre axes suivants :

I. Frontières physiques de l’image (de l’Antiquité à nos jours)

II. Frontières éthiques, culturelles et sociétales

III. Frontières entre texte et images

IV. Dématérialisation des frontières de l’image

 

Lire la suite

Publié dans Appel à communications | Laisser un commentaire

[Appel à contributions] Comics and Authorship

Appel à contributions : numéro spécial de Authorship sur “Comics and Authorship”

Date limite de réponse à l’appel : 31 juillet 2017
Langue : anglais et français
Modalités de soumission: Envoyer l’article complet (~5000 mots) à Maaheen Ahmed (ahmedmaaheen [a] gmail.com). Le numéro paraîtra en décembre 2017.
Contact : ahmedmaaheen [a] gmail.com

The comic, recently legitimized through the graphic novel phenomenon while remaining anchored in popular culture, can provide unique insights into issues surrounding authorship. Although comics scholarship has explored autobiographical comics and the strategies for self-fashioning of individual canonized comics artists and writers, the complex and mutating concept of comic book authorship remains by and large overlooked.

Lire la suite.

Publié dans Appel à contribution - articles, Non classé | Laisser un commentaire

[Appel à contributions] Hardi Tardi !

Appel à contributions : Hardi Tardi ! Un univers entre audace et tradition

Ouvrage collectif présentant diverses approches critiques de l’oeuvre de Jacques Tardi

Date limite de réponse à l’appel : 30 avril 2017
Langues : français
Modalités de soumission: Les propositions de communication pourront concerner aussi bien un aspect particulier de l’œuvre de Tardi qu’une approche transversale ; elles s’inscriront dans des perspectives variées : littéraire, stylistique, narratologique, graphique, historique, sociologique, idéologique, ethnographique, philosophique, cinématographique, comparatiste… Faire parvenir vos propositions avec un titre et une brève bio-bibliographie, à cedric.perolini [a] univ-avignon.fr, avant le 30 avril 2017. Les contributions sélectionnées seront réunies dans un volume collectif qui paraîtra aux Editions Passage(s).
Contact : cedric.perolini [a] univ-avignon.fr

Lire la suite

Publié dans Appel à contribution - articles | Laisser un commentaire

[Appel à communications] Les excentricités de la bande dessinée

Journée d’étude – Les excentricités de la bande dessinée

Date limite de réponse à l’appel : 31 mars 2017
Langues : français/anglais
Modalités de soumission: Faire parvenir vos propositions de communication (300 mots maximum) ainsi qu’une courte présentation biographique aux adresses suivantes avant le 31 mars 2017: celine.mansanti [a] u-picardie.fr et ajunqua [a] u-picardie.fr
Contact : Céline Mansanti (celine.mansanti [a] u-picardie.fr) & Amélie Junqua (ajunqua [a] u-picardie.fr)
Calendrier: Colloque à Amiens le 7 juin 2017.

L’excentricité, concept apparu en Angleterre dans les années 1770, peut être invoquée pour mettre en lumière certains romans graphiques. À son origine, la notion invoque un refus de l’ordre établi exprimé depuis le point de vue individuel d’un esprit qui s’en affranchit, déviance paradoxale qui remet en cause mais ne menace pas la société qui la crée et lui permet d’exister. L’excentrique se pose donc en spectateur, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du système qu’il critique, comme le montrent Sophie Aymes-Stokes et Laurent Mellet dans l’introduction de leur ouvrage In and Out: Eccentricity in Britain. Esthétique du « difforme et de l’irrégulier » qui, selon Daniel Sangsue dans Le Récit excentrique, doit beaucoup à Sterne et aux jeux intertextuels qu’il a inspirés, le récit excentrique présente des formes et même un système narratologique particuliers.

Cette journée d’études, organisée en marge du festival « On a marché sur la bulle », qui portera cette année sur la question du « hors-norme », entend examiner la question des excentricités de la bande dessinée. De par la mise en image de l’inattendu, du tabou, de la transgression, de la frontière entre raison et folie, l’excentricité appliquée au roman graphique définit en creux nos canons esthétiques et narratifs, et représente une forme de fluidité bienvenue dans nos systèmes rigides de représentation.

Lire la suite

Publié dans Appel à communications | Laisser un commentaire

La Brèche présente : l’atelier « recherche en bande dessinée » du 25 janvier 2017 (Angoulême)

A tous nos chers lecteurs qui :

  • s’intéressent à l’union de la Science et de la Bande Dessinée
  • sont à Angoulême le mercredi 25 janvier 2017 en fin d’après-midi (veille du FIBD 2017)

Oyez : les membres de La Brèche organisent un atelier « recherche en bande dessinée », une manifestation scientifique originale interrogeant par la pratique la fabrique de la science dans ses rapports à l’image et au dessin. Au programme : six chercheurs et six dessinateurs ont une journée pour adapter un travail de recherche en bande dessinée et réaliser ensemble une planche. La journée se conclut par une restitution des travaux ouverte au public à partir de 16h30. Dessinateurs, scientifiques, amateurs de bande dessinée, simples curieux… vous êtes tous les bienvenus pour découvrir le résultat de l’atelier et échanger avec les participants ! A suivre aussi en direct via le compte twitter de La Brèche.

Pour plus d’informations sur l’évènement, vous pouvez nous contacter : contact.labreche@gmail.com.

Pour assister à la restitution des ateliers, l’entrée est libre et l’inscription n’est pas obligatoire. Mais n’hésitez pas à nous envoyer un mail pour signaler votre présence afin de nous permettre de préparer la salle en conséquence. Lire la suite

Publié dans Colloques et journées d'études | Laisser un commentaire