[Appel à contribution] Child-Animal Relationships in Comics

Appel à contributions : volume collectif “Child-Animal Relationships in Comics”

Date limite de réponse à l’appel : 31 août 2017
Langue : anglais
Modalités de soumission: Envoyer un abstract (~500 mots) à Maaheen Ahmed (ahmedmaaheen [a] gmail.com) d’ici le 31 août 2017. Les textes complets (~7000 mots) des propositions retenues devront être rendues pour le 31 janvier 2018.
Contact : ahmedmaaheen [a] gmail.com

Even though child-animal relationships have been a staple of comics production, they remain overlooked by comics scholarship, which is only tentatively broaching the study of children and comics, as exemplified by recent publications (Abate and Sanders; Gordon; Heimermann and Tullis). In expanding on this existing scholarship and combining it with studies on picture books and comics as well as animals in comics (Groensteen; Hatfield; Hatfield and Svonkin; Sanders), this anthology seeks to build stronger bridges between the fields of comics studies, childhood studies and animal studies in order to take a first step towards a more profound and holistic understanding of the roles and relationships of animals and children in comics. It is particularly interested in historical studies (from the mid-nineteenth century onwards) and transcultural comparisons of child-animal relationships in comics.

Voir l’appel complet

Publié dans Appel à contribution - articles, Non classé | Laisser un commentaire

Bilan de l’Assemblée Générale du 15 mai 2017

L’Assemblée générale constituante de La Brèche a eu lieu le 15 mai 2017 en présence, physique ou virtuelle, de 15 des membres. Le groupe constitué il y a maintenant deux ans va devenir sous peu une association… Vous en saurez plus dans les semaines à venir.

En quelques mots, que devient La Brèche ?

Les objectifs de l’association restent inchangés :

  • La rencontre et l’échange entre chercheur-e-s francophones travaillant sur la bande dessinée.
  • La création d’un réseau d’entraide autour de la recherche sur la bande dessinée.
  • La promotion de la bande dessinée comme outil de communication scientifique.
  • La diffusion auprès d’un large public des initiatives liant recherche et bande dessinée.

En tant qu’association loi 1901, La Brèche a choisi un fonctionnement sous forme de collégiale élue par l’Assemblée Générale. La collégiale doit respecter la parité hommes-femmes, et doit comporter une majorité de membres non-titulaires de l’enseignement supérieur, dans un souci d’éviter le poids des hiérarchies institutionnelles. La première collégiale, élue lors de l’AG constituante, est composée des 10 membres suivants :

L’adhésion à La Brèche, à partir de septembre 2017, sera soumise au paiement d’une cotisation d’un montant de 15 euros, ou de 8 euros pour la cotisation dite « solidaire ».

Les mois qui viennent vont donc permettre d’achever les étapes administratives… En attendant, les membres de La Brèche se préparent à relancer ses activités à la rentrée. Pour vous donner un avant-goût, sont prévus dans notre programme : conseils aux doctorants, rédaction de bibliographie et de recensions, suivi des appels à communication sur le site web, publication d’une revue, ateliers sur la science en bande dessinée, dossiers pédagogiques sur la bande dessinée en classe…

Pour rappel, et en attendant la création officielle de l’association, n’hésitez pas à vous manifester auprès de nous : contact.labreche@gmail.com.

Pour en savoir plus :

Les statuts de l’association : LaBreche-statuts-150517

La charte des bonnes pratiques : LaBreche-charte-150517

A suivre…

Publié dans La Brèche - général | 1 commentaire

[Appel à communications] Le récit de soi en espaces contraints

Appel à communications – Expérience autobiographique et bande dessinée de genre : le récit de soi en espaces contraints.
Autour de Jack Kirby et de son passage en Moselle

Colloque international organisé par le CREM – université de Lorraine

Date limite de réponse à l’appel : 30 juin 2017
Langues : français ou anglais

Modalités de soumission: Les propositions de communication sont à envoyer avant le 30 juin 2017 sous forme de résumé en français ou en anglais (3 000 signes maximum, au format .doc) à Jean-Matthieu Méon (jean-matthieu.meon[at]univ-lorraine.fr). Les propositions seront accompagnées d’une brève notice biobibliographique, précisant le statut et l’université de rattachement, les axes de recherche et une sélection de travaux récents, ainsi que les coordonnées de l’auteur.e.
Contact : jean-matthieu.meon[at]univ-lorraine.fr

Calendrier:

  • Clôture des soumissions : 30 juin 2017
  • Notification aux auteur.e.s : 14 juillet 2017
  • Colloque : 9-10 novembre 2017
  • Réception des textes pour publication : février 2018
  • Retour après évaluation : avril 2018
  • Envoi des textes définitifs : mai 2018
  • Publication : juin 2018
  • Publication : juin 2018

En 2017, Jack Kirby aurait eu 100 ans. En septembre 1944, soldat de l’armée américaine, il s’est battu en Moselle, dans la région messine. Pour le centenaire de sa naissance, le Conseil départemental de la Moselle prend prétexte de ce passage régional pour consacrer l’année 2017 à l’évocation de l’auteur et de son œuvre. Outre la logique d’animation territoriale qui fonde avant tout cette « année kirby », l’opération soulève une interrogation réelle sur les liens pouvant être établis entre les aléas de la biographie de Jack Kirby et les caractéristiques de son œuvre, très majoritairement inscrite dans des genres dictés par le marché du comic book. Ainsi l’auteur américain Glen D. Gold (2015 : 67) souligne-t-il « une chose à laquelle on ne pense pas en premier lorsqu’on évalue les intentions artistiques de Jack Kirby : Kirby a tué des Nazis, et il l’a fait en combat au corps à corps ». Comment cette expérience s’est-elle traduite dans les comics de Kirby ? Pour Gold, la représentation des angoisses de Captain America dans les années 1960, si proches des symptômes d’un syndrome post-traumatique d’ancien combattant, répond à cette question. Le cas particulier de Jack Kirby illustre le propos de ce colloque : interroger les possibilités et les modalités de restitution d’une expérience autobiographique dans les espaces contraints que sont les bandes dessinées de genre.

Lire la suite

Publié dans Appel à communications | Laisser un commentaire

Assemblée Générale de La Brèche le 15 mai 2017

Le groupe « La Brèche » était jusqu’à présent un groupe informel de jeunes chercheurs et doctorants travaillant sur la bande dessinée. La Brèche s’apprête à devenir officiellement une association (loi 1901). L’Assemblée Générale constituante sera organisée le 15 mai 2017 à 14h à Paris, à l’Université Paris 3, Campus Censier, 13 rue de Santeuil (le lieu exact reste à déterminer et sera mis à jour prochainement). La collégiale, collectif en charge de la vie de l’association, sera élue à cette occasion, et les premières inscriptions prises. Ce sera aussi l’occasion de définir et organiser ensemble les travaux de l’association.

L’Assemblée Générale constituante est publique. Elle est ouverte à toute personne intéressée par les travaux de l’association et souhaitant s’y associer. Pour rappel, cette association a pour but :

  • La rencontre et l’échange entre chercheur-e-s francophones travaillant sur la bande dessinée.
  • La création d’un réseau d’entraide autour de la recherche sur la bande dessinée.
  • La promotion de la bande dessinée comme outil de communication scientifique.
  • La diffusion auprès d’un large public des initiatives liant recherche et bande dessinée.

Les statuts, rédigés et votés lors d’une première Assemblée Générale le 15 mars 2017 sont consultables ici :

Statuts de la Brèche-190317

Si vous souhaitez participer à cette AG et n’êtes pas inscrit sur la liste de diffusion actuelle de La Brèche, merci de nous prévenir à l’adresse de contact : contact.labreche@gmail.com.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

[Colloque] Comics and Memory

Programme du colloque international “Comics and Memory”

19-21 avril 2017
Het Pand/Vooruit, Gand (Belgique)

Comics and Memory is an international NNCORE conference organized at the University of Ghent from April 19-21, 2017, in collaboration with the KU Leuven, UCLouvain (GRIT), and the ACME comics research group (University of Liège). This conference examines the complex relationships between comics and memory through the prisms of personal, collective, and medial forms as well as practices of remembering.

Plus d’informations

Lire la suite

Publié dans Colloques et journées d'études | Laisser un commentaire

[Appel à communications] Corps handicapés, corps mutilés dans la BD

Appel à communications -Les rencontres d’Angoulême
Les corps handicapés et les corps mutilés dans la bande dessinée.
Dans le cadre de la quatrième édition des rencontres d’Angoulême, co-organisées par l’Université de Poitiers (MSHS, Criham, Forell…), la CIBDI, le Pôle Image Magelis, avec la participation de l’EESI, le CPER INSECT, Grand Poitiers, Grand Angoulême, Région Nouvelle-Aquitaine.

Date limite de réponse à l’appel : 5 mai 2017
Langues : français
Modalités de soumission: Les propositions de communication (12 à 15 lignes) ainsi qu’une courte notice bio-bibliographique sont à adresser à Frédéric Chauvaud, Denis Mellier et Catherine Mâle.
Contact : frederic.chauvaud[at]univ-poitiers.fr; denis.mellier[at]univ-poitiers.fr et catherine.male[at]univ-poitiers.fr
Calendrier: Colloque à Angoulême les 29 et 30 novembre et 1 décembre 2017. Les organisateurs prennent en charge l’accueil, l’hébergement, les repas et la publication des actes sous la forme d’un véritable livre.

En dehors des monstres, des zombies et autres morts-vivants, la BD célèbre pratiquement depuis ses origines les corps athlétiques et sensuels, magnifiés par le talent de dessinateurs venant d’horizons très différents. La musculature du Tarzan de Burne Hogarth s’étale de case en case de 1937 à 1950, la beauté érotisée de Barbarella, crée par Jean-Claude Forest, fait la conquête du lectorat dès 1962. Depuis, toutes sortes de personnages de papier, à la beauté insolente ou au physique impressionnant  ont vu le jour. Mais il existe d’autres représentations corporelles moins visibles. Les corps handicapés ou mutilés se retrouvent dans les récits graphiques traitant de la guerre. Les nombreuses planches produites par Tardi figurent assurément parmi les plus hallucinantes, mais les bandes dessinées mettant en scène la guerre civile espagnole, les conflits dans l’ex-Yougoslavie ou encore le génocide au Rwanda ont apporté toutes sortes de contributions à la présence d’un corps malmené, amputé, rendu infirme. La bande dessinée « historique » dont l’action se situe dans l’Antiquité ou au Moyen-äge compte de nombreux corps atrophiés, dont les membres ont été tordus ou coupés. La science fiction a fait un sort aux bas-fonds, aux espaces interlopes, aux lieux marginalisés accueillant des corps handicapés et mutilés. Mais d’autres genres et univers graphiques n’ignorent pas les corps estropiés et défigurés.

Lire la suite

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

[Appel à communications] Les novellisations pour la jeunesse

Appel à communications, Colloque international
Les novellisations pour la jeunesse : nouvelles perspectives transmédiatiques sur le roman pour la jeunesse

Date limite de réponse à l’appel : 1 juin 2017
Langues : français
Modalités de soumission: Les propositions de communication en français comprendront un titre, un résumé de cinq mille mots maximum, ainsi que six mots clés, et une notice biographique de cent mots maximum. Les propositions sont attendues pour le 1er juin 2017, par courriel envoyé à Benoît Glaude et Laurent Déom.
Contact : Benoît Glaude (benoit.glaude [a] uclouvain.be) et Laurent Déom (laurent.deom [a] univ-lille.fr)
Calendrier: Colloque à Louvain-la-Neuve (Belgique) le 10 et 11 mai 2018.
La question de l’adaptation ouvre un champ d’investigations déjà largement arpenté par les chercheurs en littérature de jeunesse. Cependant, un corpus d’adaptations, aux proportions massives dans l’édition contemporaine, reste peu fréquenté par eux : celui des novellisations pour la jeunesse.

Par « novellisation » (ou « novélisation »), on entend la transposition en nouvelle ou en roman d’une œuvre apparue dans un média non littéraire, qu’il s’agisse déjà d’une adaptation ou bien d’une œuvre originale. Il s’agit de textes littéraires, avec ou sans illustrations, qui paraissent dans des formats variables : livre de poche, album, magazine, Web, etc. On en trouve, à destination des enfants, dès les origines de l’ère médiatique, mais le phénomène éditorial atteint aujourd’hui des proportions jamais vues.

Ce colloque fournira la première occasion de travailler spécifiquement sur ces novellisations, prises au sens large, c’est-à-dire les adaptations transmédiatiques depuis divers médias (autres que la littérature) vers le roman pour la jeunesse.

Lire la suite

Publié dans Appel à communications | Laisser un commentaire