Édition et réédition : la bande dessinée, objet de reproduction

Appel à communications – Session : Images and texts reproduced –  La reproduction des images et des textes

Date : 10-14 juillet 2017
Lieu : Conférence IAWIS/AIERTI à Lausanne
Date limite de réponse à l’appel : 1er décembre 2016
Langues : français, anglais
Modalités de soumission:  250 mots sur ce formulaire en ligne avec 1 à 3 image(s) et une courte bibliographie, en indiquant le titre de la session (« Édition et réédition : la bande dessinée, objet de reproduction »).
Contacts : Pierre Chemartin (pierre.chemartin[at]gmail.com) et Evelyne Deprêtre (edepretre[at]gmail.com)

Pour le lecteur lambda comme pour le lecteur averti, la bande dessinée se présente surtout comme un phénomène d’édition. Son existence est, par sa constitution, liée à des pratiques, à des traditions, à des conventions issues du monde de l’édition. Parce qu’elle est institutionnellement le fait d’acteurs évoluant à la fois dans le monde de la presse et celui du livre, et parce que les ouvrages historiques et théoriques sur la bande dessinée n’ont accordé jusqu’à présent que peu d’importance à cet aspect, il peut être utile de l’envisager, non plus tant du point de vue des lecteurs ou des auteurs, mais du point de vue éditorial. En effet, la bande dessinée, sur le plan de l’édition, se présente comme un objet reproductible à l’envi, et, sur le plan de la forme, comme fortement malléable.

Cette session vise l’étude des différentes pratiques éditoriales en bande dessinée selon diverses perspectives : par exemple, la couverture, le remontage, la colorisation, le changement de format, le lettrage, le détournement, le matériel, le contenu proprement dit, etc. Il s’agira entre autres de dégager les lignes directrices des activités éditoriales tant pour le contenu que pour le format, de mettre au jour le point de vue des artistes par rapport à l’édition ou la réédition de leurs œuvres, de comprendre le point de vue des lecteurs sur les changements, les renouvellements et les adaptations qui ont bouleversé ou bouleversent encore l’univers éditorial de la bande dessinée, et de circonscrire les activités liées à l’  »editing », qui consiste à créer un produit graphique représentatif de la politique éditoriale d’un éditeur.

Finalement, explorer ce terrain riche en possibilités investigatrices conduira à tracer une cartographique de l’édition bédéique depuis son apparition jusqu’à nos jours quels que soient les lieux de publication.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Appel à communications. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s