Bibliographie commentée : la bande dessinée numérique

Auteur : Julien Baudry

Date de création : 27/02/2016

Date de mise à jour : 27/02/2016

Cette bibliographie, volontairement non exhaustive, est une sélection de 27 références de base utiles pour qui souhaite se pencher sur les évolutions de la bande dessinée à l’heure de la création numérique. On y trouvera des approches historique (Peeters, Baudry, Robert, Campbell), théorique (McCloud, Boudissa, Groensteen, Rageul, Streiff, Guillaumie), sociologique et communicationnelle (Falgas, Paolucci), mais aussi des états des lieux plus factuels (Naeco, Guilbert) ou des focus sur certains types d’oeuvres comme le blog bd (Caboche), la bande dessinée interactive (Streiff, Rageul) ou encore le scantrad (Daval et Moscovitz, BDZMag, Pigeat).

– BAUDRY, Julien. « Histoire de la bande dessinée numérique française ». Neuvième art 2.0 La bande dessinée sur écrans. Consulté le 26 novembre 2014. http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?rubrique72.

=> Panorama historique de la bande dessinée numérique des origines à 2012, divisé en cinq périodes. L’auteur s’interroge sur la façon dont la bande dessinée s’inscrit dans la culture numérique.

– BDZmag Team. BDZmag. 5 vol., 2011-. http://www.bdzmag.com/-Le-Mag-.

=> La revue BDZmag est la seule revue spécialisée dans la bande dessinée numérique. Elle porte un discours alternatif, voire militant, en faveur de la culture libre. Une source utile pour en savoir plus sur les problématiques liées au téléchargement légal et illégal et sur le scantrad.

– BOUDISSA, Magali. La bande dessinée entre la page et l’écran : étude critique des enjeux théoriques liés au renouvellement du langage bédéique sous influence numérique. Thèse de doctorat, Université Paris 8, 2010.

=> Première thèse consacrée à la bande dessinée numérique. L’auteur opte pour une approche esthétique simple mais efficace qui consiste à identifier en quoi la création numérique renouvelle la théorisation classique de la bande dessinée papier.

– CABOCHE, Elsa. « Blog ». In Dictionnaire esthétique et thématique de la bande dessinée, par Thierry Groensteen, 2013. http://neuviemeart.citebd.org/IMG/article_PDF/article_a639.pdf.

=> Synthèse courte sur ce qu’est un blog bd.

– CADENE, Thomas, « Thomas Cadène : Le Numérique ». du9.org, 2012, [en ligne]. url : <http://www.du9.org/entretien/le-numerique/&gt;, consulté le 20 février 2016.

=> Témoignage d’un auteur s’étant frotté à la création numérique et proposant une réflexion pertinente à partir de l’expérience des Autres gens.

– CAMPBELL, T. A History Of Webcomics. San Antonio, TX: Antarctic Press, 2006.

=> Même si elle date un peu, cet ouvrage est actuellement la principale source pour comprendre l’évolution de la bande dessinée numérique nord-américaine avant 2006.

– Collectif. « Contrat d’édition et bande dessinée numérique ». Neuvième art 2.0 La bande dessinée sur écrans (mars 2011). http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?article301.

=> Synthèse juridique et économique sur les changements induits par le numérique sur l’industrie culturelle de la bande dessinée, côté auteurs et éditeurs.

– DAVAL, Mathias et MOSCOVITZ, Cécile. Focus BDZ sur le piratage de BD, le MOTif, janvier 2012, [en ligne]. url : http://www.lemotif.fr/fichier/motif_fichier/367/fichier_fichier_fichier_fichier_le.motif.ebookz3.2.pdf

=> Etude très intéressante menée par le MOTif et permettant d’avoir des chiffres aussi fiables que possible sur un phénomène difficilement quantifiable : le téléchargement illégal de bande dessinée.

– FALGAS, Julien. Raconter à l’ère numérique: auteurs et lecteurs héritiers de la bande dessinée face aux nouveaux dispositifs de publication. Thèse de doctorat, Université de Lorraine, 2014, [en ligne]. url : http://docnum.univ-lorraine.fr/public/DDOC_T_2014_0112_FALGAS.pdf

———, « Forme et enjeux de la collaboration autour de la « bédénovela » numérique Les Autres Gens ». Tic & Société, 2013, [en ligne]. url : <http://dx.doi.org/10.4000/ticetsociete.1345&gt;

=> Le travail de Julien Falgas sur la bande dessinée numérique est très complet et dépasse ces deux seuls références. La première référence est celle de sa thèse de doctorat qui s’interroge sur la notion de « récit numérique » et d’innovation. La seconde référence propose une approche plus sociologique sur la façon dont les nouvelles technologies sont utilisées par les auteurs de fiction numérique.

– GROENSTEEN, Thierry, « Chapitre IV. — Extension des propositions théoriques ». Bande dessinée et narration, Système de la bande dessinée 2, Coll. Formes sémiotiques, P.U.F., 2011.

=> Le théoricien Thierry Groensteen propose son analyse de la bande dessinée numérique en s’interrogeant sur la façon dont ce nouveau type de création peut s’adapter au système théorique qui est le sien. On lire, en contrepoint, l’article très critique mais non dénué d’intérêt de Julien Falgas en réponse à l’analyse groensteenienne. Leur débat pose la question des outils de l’analyse théorique de la bande dessinée numérique : les outils existant sont-ils ou non suffisants ?

FALGAS, Julien. « Thierry Groensteen, Bande dessinée et narration. Système de la bande dessinée 2 ». Questions de Communication, 2012, 324–26

– GUILBERT, Xavier, « La Frontière Numérique », du9.org, 2014, [en ligne]. url : <http://www.du9.org/dossier/la-frontiere-numerique-3/&gt;

=> Auteur des traditionnels « Numérologies » annuelles, Xavier Guilbert consacre un chapitre de son édition de 2014 à l’économie et l’état de la bande dessinée numérique.

– GUILLAUMIE, Martin. Bande dessinée numérique : la révolution aura-t-elle lieu ?. Mémoire de DNSEP, École supérieure d’art et design, Saint-Etienne, 2014, [en ligne]. url : <http://neuviemeart.citebd.org/IMG/pdf/memoire14.pdf&gt;

=> Une synthèse intéressante sur la théorie de la bande dessinée numérique qui présente l’avantage d’être réalisée sous la forme d’une bande dessinée et de façon ludique.

– McCLOUD, Scott. Réinventer la bande dessinée. Traduit par Jean-Paul Jennequin. Paris, France: Vertige graphic, 2002.

=> Scott McCloud est l’un des premiers théoricien de l’impact du numérique sur la bande dessinée. Cet ouvrage de référence, assez révolutionnaire à son époque, offre, encore maintenant, des pistes intéressantes sur le sujet.

– NAECO, Sébastien. Etats des lieux de la BD numérique : enjeux et perspectives. Numeriklivres, 2011.

=> Un état des lieux principalement économique sur la bande dessinée numérique avant 2012. Si le secteur a largement évolué depuis, l’ouvrage est une photographie très juste du domaine et de sa perception par le public et les éditeurs, en 2011.

– PAOLUCCI, Philippe, « La ludicisation du numérique : vers une subversion des architextes informatiques ? Étude de cas d’un blog-BD ». Interfaces Numériques, n°4, 2015, [en ligne]. url : <http://dx.doi.org/10.3166/rin.4.99-111&gt;

=> Etude de cas du blog bd Le blog girly de Moon qui interroge les potentialités des structures de publication numérique à générer du jeu.

– PIGEAT, Aurélien. « Le scantrad aujourd’hui : Mafia Blues ? ». Ducas, Sylvie dir. Les Acteurs du livre, Paris : éditions Nicolas Malais, 2012.

=> Analyse du phénomène du scantrad.

– RAGEUL, Anthony. Bande dessinée interactive : comment raconter une histoire ? Prise de tête, une proposition entre minimalisme, interactivité et narration. Mémoire de maîtrise, Université de Rennes 2, 2009. http://www.prisedetete.net/fr/memoire.html#download.

———. « Pour une bande dessinée interactive ». du9.org, février 2010. http://www.du9.org/dossier/pour-une-bande-dessinee/.

———. La bande dessinée saisie par le numérique : formes et enjeux du récit configuré par l’interactivité. Thèse de doctorat, Université de Rennes 2, 2014.

=> Le travail d’Anthony Rageul est à la fois pratique et théorique. La première référence est la présentation d’une oeuvre expérimentale, Prise de tête, dont la réalisation démontre le potentiel d’interactivité de la bande dessinée numérique, notion synthétisée dans la seconde référence. La troisième est la thèse de l’auteur qui vient approfondir son travail théorique en l’inscrivant plus largement dans les problématiques de l’art et de l’esthétique de l’image numérique.

– ROBERT, Pascal dir., Bande dessinée et numérique, coll. Les Essentiels d’Hermès, CNRS éditions, 2016.

=> Ouvrage universitaire de référence proposant un état des connaissances synthétique sur la bande dessinée numérique à travers une variété d’approches : historique, esthétique, sémiologique, sociologique, économique ; s’y ajoutent des témoignages d’auteurs.

– ROBERT, Pascal, « La bande dessinée, une subversion sémiotique des supports de l’intermédialité ? ». Communication & Langages, n°182, 2014, 45–59, [en ligne]. url : <http://dx.doi.org/10.4074/S0336150014014045&gt;

=> Analyse mêlant sémiologie et histoire pour interroger la rélation de la bande dessinée à ses différents supports de publication, dont le support numérique.

– SCHUITEN, François, et PEETERS Benoît. L’aventure des images: de la bande dessinée au multimédia. Paris, France: Editions Autrement, 1996.

=> Un des tout premiers ouvrages sur la bande dessinée numérique. S’il est largement daté, les réflexions qu’il propose sur la relation de la bande dessinée aux autres médias dans un contexte de création numérique, sont exprimées dans un langage clair et peuvent toujours servir de point de départ à la réflexion.

STREIFF, Laurène. Enjeux des oeuvres numériques de bande dessinée sur la création artistique. Mémoire de maîtrise, Université d’Avignon, 2001.

=> Le mémoire de Laurène Streiff, un des premiers sur le sujet, présente de façon claire et méthodique les toutes premières bandes dessinées numériques.

– YUN Bokyoung. « La bande dessinée numérique française et le webtoon coréen : deux modalités de la lecture sur écran ». Neuvième art 2.0 La bande dessinée sur écrans (mars 2013). http://neuviemeart.citebd.org/spip.php?article579.

=> Synthèse comparative instructive sur les situations de la bande dessinée numérique en France et en Corée du Sud.